Projets soutenus par la Fondation

defaut 1. KojiYamamura - couverture

Trois pièces animées de Koji Yamamura, Catherine Verhelst et Hervé Tougeron

Un livre DVD aux éditions Montparnasse

Parade de Satie, Water Dream/L’eau des rêves et Le Vieux Crocodile sont comme les trois facettes d’un même voyage, d’une même immersion dans l’âme japonaise où l’art de l’image animée va de pair avec celui de musiques de création. Ces œuvres sont le fruit d’une collaboration entre Koji Yamamura, réalisateur indépendant, figure internationalement consacrée et atypique du cinéma d’animation, Catherine Verhelst et Hervé Tougeron compositrice et pianiste, auteur et metteur en scène, un tandem d’artistes connu pour leurs créations pluridisciplinaires dans des formes très variées : spectacles musicaux, concerts cinématographiques , installations, créations radiophoniques…

PARADE DE SATIE
Un film de Koji Yamamura
Musique et texte : Erik Satie
Adaptation musicale : Catherine Verhelst.
Bande Bruitiste : Catherine Verhelst et Hervé Tougeron
Interprètes : Delphine Millour, (alto) Annelise Clément(clarinette basse) , Catherine Verhelst (piano)
Sous son crayon, Kôji Yamamura nous offre ici cette « Parade-Dada » une vraie jubilation qui mélange à plaisir des citations et aphorismes de Satie avec la musique « du même Monsieur » musique qui conduit les mouvements des personnages dans leurs numéros de cirque , comme une véritable chorégraphie visuelle : les trois managers, le prestidigitateur chinois, la petite fille américaine, les acrobates…

WATER DREAM/L’EAU DES RÊVES
Film d’animation : Koji Yamamura
Musique : Catherine Verhelst
Dramaturgie, Livret : Hervé Tougeron
Interprètes : Akie Kakehi,(mezzo) Annelise Clément,(clarinettes) Delphine Millour,(alto) Catherine Verhelst(piano).
Water Dream/L’ eau des Rêves s’est inventé au fil de l’évocation sensible et poétique des différentes strates d’apparition de la vie dans l’océan originel : Protérozoïque, Paléozoïque, Mésozoïque, Cénozoïque. C’est une expédition musicale, visuelle et poétique, vers des temps très anciens qui, de bactéries en algues bleues, de formes inconnues en premiers organismes vivants, témoignent de la naissance puis de l’explosion de la vie dans l’océan primitif.

LE VIEUX CROCODILE
Film d’animation : Koji Yamamura
D’après : Le Vieux Crocodile, conte et illustrations de Léopold Chauveau
Création musicale pour piano préparé : Catherine Verhelst
Version française et narration : Hervé Tougeron
Dans ce conte dévorateur de Leopold Chauveau, on découvre comment un vieux crocodile dévorera son amie la pieuvre, et deviendra l’ idole d’une tribu d’ Afrique sans comprendre pourquoi ;car Il ne sait pas que dans les eaux trop chaudes de la mer rouge, il est devenu rouge , comme une écrevisse…

defaut 1. KojiYamamura - couverture

Partager cet article

Inscrivez-vous à notre lettre d’information