performance iii du projet de création visuelle et sonore paris kobe de Pascale-Sophie Kaparis et Yuko Hara

Mercredi 23 novembre 2022 de 19h à 20h30 à la maison du Japon de la Cité Universitaire

ENCEINTE est le titre de cette nouvelle pièce sonore.
Sculptés dans le roc, sites inouïs à ciel ouvert, les théâtres antiques sont baignés de lumière. Des notes et voix en suspens nous parviennent, nous y prêtons attention.
Search with them (the tones) for melisma, florid song. John Cage

La performance se déroulera en 2 temps :

- 1ère partie :
La musicienne se déplace sur une série de cercles concentriques dessinés à même le sol.

Des mots et notes figurent sur ces cercles. La musicienne s’arrête sur ces mots, notes, et joue .. le murmure, l’absorption, la dureté, l’abrupt, le lisse, le soufflé, de l’enceinte (ou muraille)

- 2e partie :
La musicienne est entourée de 3 pupitres sur lesquels sont disposés les partitions originales de la pièce à interpréter : 4 doubles pages où évoluent les formes sonores de la composition Enceinte, associées aux empreintes aériennes des théâtres antiques de Cassope, Platiana, Delos, Elis.

Au centre des cercles concentriques est installée une grande feuille de papier japonais sur laquelle l’artiste dessine les lignes de sons de la pièce que la musicienne interprète.
Apparait alors une forme sonore en trois dimensions, composition qui sera pliée puis intégrée dans un grand livre.

Pascale-Sophie Kaparis est une artiste qui travaille à des installations et des performances. Elle utilise plusieurs mediums comme l’estampe, la photographie, la vidéo et le dessin.

Elle s’associe à l’altiste Yuko Hara à qui elle demande d’être la musicienne de son nouveau projet Paris Kobe en 2019. Les nouvelles transcriptions sonores et visuelles de l’artiste ont été lues lues et interprétées expérimentalement au cours de cinq performances à la Maison du Japon CIUP à Paris.

Yuko Hara, altiste japonaise, est née à New-York en 1987. Elle vit désormais en Europe où elle mène une carrière internationale de musicienne de chambre et d’orchestre. Elle est membre du Quatuor Ardeo depuis 2016. XIII, leur dernier enregistrement (2020), a reçu les éloges de la presse, qualifié entre autres de 「supersonique」 par Pizzicato et de 「choc」 par Classica. En 2018, elle fonde avec ses collègues de Brême le Franz Ensemble dont le premier disque remporte le prestigieux prix Opus Klassik en 2020.

Yuko Hara a remporté plusieurs prix internationaux : le 9ème concours Lionel Tetis Viola (UK), le concours du Baseler Orchestergesellschaft (CH), le 5ème concours de musique de Tôkyô, le concours international de quatuor à cordes d’Osaka, et deux prix décernés par les fondations Matsuo et Aoyama (JP).

Sur réservation, dans la limite des places disponibles
au 01 44 39 30 40 ou siegeparis@ffjs.org
Fondation Franco-Japonaise Sasakawa
27, rue du Cherche-Midi, Paris 6e.

この記事をシェアする

ニュースレターにご登録ください