Projets soutenus par la Fondation

« Hiramatsu, le bassin aux nymphéas, hommage à Monet »

Musée des impressionnismes de Giverny

Du 13 juillet au 31 octobre 2013

Le musée des impressionnismes de Giverny présente une exposition des œuvres du peintre japonais Hiramatsu intitulée Hiramatsu, le bassin au Nymphéas Hommage à Monet .

Organisée dans le cadre de la seconde édition du festival Normandie Impressionniste 2013 consacrée au thème de l’eau, l’exposition mettra en évidence l’influence des estampes japonaises sur les impressionnistes tant formelle que thématique, avant de montrer que les toiles de Monet ont été, en retour, une source d’inspiration créatrice pour Hiramatsu.

L’exposition présentera 26 œuvres de Hiramatsu, peintes selon la technique traditionnelle du nihonga, dont 4 majestueux paravents ainsi que des œuvres récentes jamais exposées. Elle sera complétée par 20 estampes japonaises de la collection de Claude Monet, de Hokusai à Hiroshige, ainsi que par 4 toiles de Monet issues de collection publiques et privées.

Les œuvres de Hiramatsu présentées dans l’exposition viendront enrichir les collections du musée.

Né en 1941 à Tokyo, Hiramatsu Reiji est un peintre japonais utilisant les techniques traditionnelles de la peinture japonaise (nihonga). En 1994, le peintre visite Paris pour la première fois à l’occasion d’une exposition personnelle que lui consacre la galerie JAL. C’est à cette occasion qu’il découvre les jardins de Giverny et à l’Orangerie les Nymphéas. Après ce voyage, il s’intéresse au japonisme, sous l’angle de la relation qu’avait Monet avec le Japon. Ce questionnement a conduit l’artiste à peindre un hommage aux Nymphéas en utilisant les techniques traditionnelles. Le musée de Nagoya a présenté en 2011 une grande rétrospective de ses œuvres.

La Fondation soutient l’édition d’un catalogue de l’exposition.

Le commissariat général de l’exposition est assuré par Diego Candil, directeur général du musée, Vanessa Lecomte, attachée de conservation du musée, et le commissariat scientifique par Brigitte Koyama-Richard, docteur en littérature comparée et professeur à l’université Musashi de Tokyo. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le Japon et notamment L’estampe japonaise et l’univers des enfants (Hermann, 2004), La maison des estampes japonaises (Hermann, 2003).

Claude Monet s’est installé à Giverny en 1883. En 1992, le mécène Daniel J. Terra, passionné par l’impressionnisme, décide de fonder le musée d’art américain de Giverny. Celui-ci, au cours de ses seize années d’existence a réalisé un grand nombre d’expositions, publications, colloques, conférences, résidences d’historiens de l’art et d’artistes, sur le thème de l’art américain. En 2009, un partenariat entre la Fondation Terra et le Conseil général de l’Eure, de la Seine-Maritime, la région Haute-Normandie, la Communauté de commune de Vernon et la ville de Vernon ainsi que le musée d’Orsay a permis la naissance du musée des impressionnismes de Giverny qui remplace le musée d’art américain de Giverny. C’est aujourd’hui une structure administrative et juridique appelée Etablissement Publique de Coopération Culturelle.

Musée des impressionnismes Giverny
www.mdig.fr
02 32 51 94 65

Partager cet article

Inscrivez-vous à notre lettre d’information