プロジェクト

Conférence 「Okakura Kakuzo et le Livre du thé」 par M. Nagahiro Kinoshita

le 20 juin 2019, à 18h

Le livre du thé, écrit en anglais par un Japonais, fut publié en 1906, à New York.

On pourrait croire que le but de ce livre était de présenter à un Européen la tradition de la cérémonie du thé au Japon, mais, en réalité, il contient une autre intention : montrer que l’action la plus minime, comme celle de boire du thé, nous ouvre au monde de l’art.

L’auteur a intitulé le chapitre 1 « La coupe de l’humanité ». Il s’agit d’un jeu de mot entre « humanité » et « humanithé » où il fait preuve d’ingéniosité pour nous faire comprendre les significations du rapport entre « l’humanisme » et « l’art ».

Bien qu’il soit petit, Le livre du thé est l’un de ces ouvrages profonds dans lequel le lecteur rencontra beaucoup d’occasion de s’interroger sur sa vie et l’art.

On peut d’ailleurs voir la vive influence du Livre du thé, par exemple, dans le film Le Goût du riz au thé vert d’Ozu Yasujiro mais on peut aussi percevoir, dans l’écriture de Marcel Proust, des correspondances avec l’esprit contemporain d’Okakura.

Né en 1939, M. Nagahiro Kinoshita est un historien d’art, spécialiste du Japon et de l’Asie Orientale. De 1983 à 1985, il a fait ses études à Paris comme boursier. Jusqu’en 2005, il était professeur d’histoire de l’art à l’Université Nationale de Yokohama.

M. Nagahiro Kinoshita est également spécialiste de Okakura Kakuzo, l’auteur du 「Livre du thé」 sur lequel il a publié deux monographies, une biographie et une traduction du 「Livre du thé」. Il a également réunit tous les textes de l’auteur pour ses oeuvres complètes.

à la Fondation Franco-Japonaise Sasakawa
27, rue de Cherche-Midi, 75006 Paris (2ème étage gauche)
Un pot amical suivra les conférences
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Réservation au 01.44.39.30.40 ou par mail: siegeparis@ffjs.org

Partager cet article

ニュースレターにご登録ください