defaut 1. Forax_ couverture

Exposition 「Impression de cinéma japonais」 par Jean-Marc Forax

du 7 décembre au 7 janvier à la Galerie Talmart

Extrait du dossier de presse
Ceci n’est pas une histoire du cinéma japonais. Mais plutôt un regard sur le cinéma japonais, au prisme d’une mémoire singulière de spectateur, déclinée en impressions : les impressions visuelles laissées par le flm, gravées d’abord dans la mémoire, puis dans la matière de la matrice de lino, impressions à l’encre enfin.

Se souvenir, revoir le flm, arrêter alors l’image mouvante, par la pause, puis la reproduire par le geste patient de la gravure : fixer l’image pour fixer un souvenir. De l’image photographique, le graveur garde les contours, une certaine idée, recompose à grands traits, attirant cependant l’attention sur des détails qui à d’autres étaient imperceptibles ; ne pourrait-on pas décrire de même manière certaines opérations de la mémoire.
Anastasia Rostan

L’artiste, Jean-Marc Forax, né en 1984, est diplômé des Beaux-Arts de Paris et titulaire d’une licence de japonais. Il expose dans divers lieux tels que le 104, la Galerie Immix, la Foire internationale du dessin. La prochaine exposition est prévue au Musée des Arts et Métiers. Au centre de son questionnement artistique, il y a la représentation, le rapport entre une image fixe et celle animée, vivante, réelle ; et au-delà, la représentation dans sa relation avec la mort et le sacré.

Télécharger le dossier de presse: ICI

Galerie Talmart
22 rue du Cloître Saint-Merri, 75004 Paris - M° Hôtel de Ville
De 12h à 19h du mardi au samedi. A partir du 27 décembre sur rendez-vous.

Vernissage le samedi 10 déc. à 18h.
Performance de Rakugo par Stéphane Ferrandez sur un texte de Sandrine Garbuglia en relation avec l’exposition.

defaut 1. Forax_ couverture

この記事をシェアする

ニュースレターにご登録ください