プロジェクト

Defaut

「Robot l’amour éternel」 de Kaori Ito

La fondation soutient le nouveau solo de Kaori Ito

La fondation soutient le nouveau solo de Kaori Ito créé en 2018

Robot, l’amour éternel - CRÉATION
- 24 au 27 janvier MAC de CRETEIL (94)
- 20 et 21 février Lieu Unique NANTES (44)
- 9 mars Théâtre de CHATILLON (92)
- 27 et 28 mars La ferme du buisson MARNE LA VALLEE (77)
- 3 au 7 avril 104 PARIS (75)
- 8 au 18 mai ADC GENEVE (Suisse)
- 25 et 26 mai Scène nationale de SAINT QUENTIN EN YVELINES (78)

« Dans une vie d’artiste, nous sommes très souvent en tournée, en déplacement ; notre vie a l’air très détachée de l’idée d’enracinement. Nous faisons des rencontres très intenses et très brèves. On se dit bonjour et au revoir comme une série de petites morts.
J’ai souvent traversé la peur d’être seule dans ce mode de vie presque robotique. Tout se passait très vite et j’avais l’impression de ne jamais avoir de repos. Au bout d’un moment, j’ai eu besoin de temps de vide, le temps de vite qui fait évaporer les autres temps, le temps de vide qui me fait penser que peut être on peut s’échapper de la mort.
Après d’avoir donné naissance à mon enfant et avoir vécu l’accouchement, je sens aujourd’hui que la mort et la naissance sont très proches.»

KAORI ITO

Après avoir dansé avec son père puis avec son compagnon, et donné naissance à un petit garçon, Kaori Ito se retrouve face à elle même confrontée à sa vie d’artiste en perpétuel mouvement. Elle se retrouve avec cette sensation très contemporaine que le temps s’accélère. Se mettre dans la peau d’un robot qui a tout à apprendre des comportements humains pour s’animer lui permet de prendre du recul sur l’humanité, de vivre enfin le moment présent, d’être vraiment vivante sur scène. Elle se retrouve enfin seule pour accepter la mort et apprendre à aimer ce qui fait vraiment l’essence des êtres humains, leur fragilité.

Avec : Kaori Ito
Texte, mise en scène et chorégraphie : Kaori Ito
Collaboration à la chorégraphie : Gabriel Wong
Collaboration univers plastique : Erhard Stiefel et Aurore Thibout
Composition : Joan Cambon
Régie générale et création lumière : Arno Veyrat
Manipulation et régie plateau : Yann Ledebt
Regards extérieurs : Julien Mages, Zaven Paré ( roboticien), Jean-Yves Ruf,
Assistante à la chorégraphie : Chiharu Mamiya
Design sonore : Adrien Maury
Régie lumière : François Dareys
Décor : Pierre Dequivre, Delphine Houdas et Cyril Trupin
Remerciements: Théo Touvet
Production : Améla Alihodzic (Playtime)
Diffusion : Sarah Benoliel

Production : Association Himé
Coproductions : ADC de Genève - Suisse, KLAP - maison pour la danse – Marseille, MA scène nationale – Pays de Montbéliard, Théâtre Garonne – Toulouse, Lieu Unique – Nantes, Avant-scène – Cognac, Théâtre de Saint-Quentin-en–Yvelines – scène nationale, la MAC de Créteil.
Partenaires : Ministère de la culture - DRAC Ile de France, Fondation franco-Japonaise Sasakawa.
Soutiens : Flux Foundation à Genève, Compagnie 111 – Aurélien Bory / La Nouvelle Digue.
Kaori Ito est lauréate du prix DanseAujourdhui - réseau des spectateurs de danse. A ce titre, son projet de création est soutenu par les mécènes de la danse.
L’Association Himé reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas pour l’ensemble de ses projets.
Kaori Ito est artiste associée à la MAC de Créteil.
La compagnie Himé bénéficie du soutien de Pro Helvetia pour ses tournées.

KAORI ITO_Robot-®Gregory Batardon
KAORI ITO_Robot-®Gregory Batardon
Defaut

Partager cet article

ニュースレターにご登録ください