Projets soutenus par la Fondation

« Miyamoto Musashi, guerrier de la transcendance » de Tadao Takemoto

4ème de couverture
MIYAMOTO Musashi, (1573-1645), fut non seulement un samouraï légendaire, auteur du très célèbre Traité des cinq roues (Gorin-no-sho), mais également le prestigieux expert de la Double voie du sabre et des arts (Bunbu-ryôdô).

Musashi fut en effet un peintre zen de génie, comme en témoignent les nombreux chefs d’œuvre présentés dans cet ouvrage, mais aussi poète, calligraphe, sculpteur, concepteur de villes et jardins, forgeron et même danseur de Nô à ses heures…

L’auteur voit en lui un « cas exemplaire » des hautes valeurs communes au bushidô japonais et à la chevalerie française, qui lui a inspiré une forme originale de « dialogue » qu’avait déjà suggéré André Malraux lors de son entretien avec l’empereur du Japon en 1958.

C’est à la France que l’auteur a voulu offrir cette étude ainsi que ce magnifique autoportrait de Musashi resté inédit jusqu’à ce jour.

Poète, écrivain, descendant d’une famille de samouraï, Tadao Takemoto est professeur émérite de l’Université de Tsukuba et a été professeur invité au Collège de France en 1988.

Boursier du gouvernement français en 1963, il a écrit pour la NRF, Hermès, L’Herne, Le Figaro, Le Monde...

Deux rencontres l’ont profondément marqué : celle du maître zen T. D. Suzuki puis celle d’André Malraux dont il devint l’ami et le traducteur (Antimémoires,Goya, extraits de l’Intemporel et de La Tête d’Obsidienne).

Partager cet article

Inscrivez-vous à notre lettre d’information