Fondation Franco-Japonaise Sasakawa

Fondation reconnue d'utilité publique

Présentation de la Fondation

La Fondation Franco-Japonaise Sasakawa est une fondation reconnue d'utilité publique par décret du Premier Ministre du 23 mars 1990. C'est un organisme privé, sans but lucratif et de statut français, qui a pour mission de "développer les relations culturelles et d'amitié entre la France et le Japon".

Présentation de la Fondation

La Fondation Franco-Japonaise Sasakawa est une fondation reconnue d'utilité publique par décret du Premier Ministre du 23 mars 1990. C'est un organisme privé, sans but lucratif et de statut français, qui a pour mission de "développer les relations culturelles et d'amitié entre la France et le Japon".

Ressources

Ses ressources proviennent des revenus d'une dotation initiale de trois milliards de yens (soit environ 20 millions d'euros à l'époque) versée à la France par la Fondation Nippon (ancienne Fondation de l'Industrie Japonaise de la Construction Navale). Des institutions analogues avaient déjà été créées aux Etats-Unis (siège à New-York), en Scandinavie (siège à Stockholm) et en Grande-Bretagne (siège à Londres).

Conseil d'administration

La Fondation est administrée par un Conseil d'Administration de 15 membres, dont 7 Japonais et 8 Français, qui se réunit deux fois par an. Le Ministre français de la Culture est présent ou représenté au sein de ce Conseil.

Direction

Un Directeur Général gère et dirige la Fondation au siège de Paris, en accord avec les décisions du Conseil d'Administration. Un bureau à Tokyo prend en charge le montage et la gestion des projets émanant du Japon.

Comptes

Les comptes annuels de la Fondation sont, conformément à la loi, soumis au contrôle d'un commissaire aux comptes et communiqués à différents ministères, dont le Ministère de l'Intérieur, son ministère de tutelle.