Fondation Franco-Japonaise Sasakawa

Fondation reconnue d'utilité publique

Message du président

La Fondation Franco-Japonaise Sasakawa est une fondation reconnue d'utilité publique par décret du Premier Ministre du 23 mars 1990. C'est un organisme privé, sans but lucratif et de statut français, qui a pour mission de "développer les relations culturelles et d'amitié entre la France et le Japon".

Message du Président

Depuis sa création en 1990, la Fondation Franco-Japonaise Sasakawa s’est entièrement vouée à sa mission de développer des relations culturelles et d’amitié entre la France et le Japon. Son soutien, logistique et financier, aux projets présentés par des Français et des Japonais en France et au Japon, en fait aujourd’hui un acteur incontournable qui contribue activement à structurer l’espace des relations franco-japonaises.

Au long de ces années, les finances de la Fondation ont été bien gérées. Malgré une baisse continue des taux d’intérêts, la compétence des trésoriers successifs et les conseils avisés des membres du Comité d’Investissement ont permis à la Fondation d’engager environ 15 millions d’euros pour la réalisation de plus de 500 projets franco-japonais dans une grande variété de domaines tels que la culture, l’éducation, les sciences, les arts, le sport etc.

Privilégiant les échanges de personnes, en particulier des jeunes, la Fondation favorise la création de réseaux sur l’ensemble des deux pays par ses actions auprès des grandes écoles, des universités et son soutien aux projets encourageant les rencontres et l’apprentissage de savoir-faire particuliers. Ainsi, l’histoire commune de nos deux pays est profondément et durablement marquée par le soutien de la Fondation aux rencontres sous toutes ses formes entre des individus animés d’une même passion.

Des projets d’envergure ont été mis en place sous forme de partenariat avec des institutions renommées, notamment le Théâtre du Châtelet avec lequel nous avons collaboré pendant plus de 6 ans pour permettre à des artistes japonais, chanteuses et pianistes, de recevoir une formation de qualité dans un des plus prestigieux théâtre au monde. De même avec l’Institut Pasteur, l’Ecole Polytechnique, l’Ecole Centrale, HEC, ou encore l’IHES, l’Ecole Normale de Musique Alfred Cortot, l’ISART, ou encore l’Académie de cuisine japonaise, nous avons mis en place des programmes d’échanges pour que les compétences, les connaissances et les savoirs particuliers à nos deux pays se rejoignent et s’enrichissent mutuellement.

Plus récemment, la Fondation a organisé elle-même, à l’occasion de son 20ème anniversaire un grand événement intitulé Les sens du zen à Paris, placé sous le Haut patronage de l’Ambassade du Japon en France. Pendant une semaine, une délégation de sept moines du temple Daitoku-ji de Kyôto est venue présenter le zen de tradition rinzai à Paris. Les conférences, les cérémonies du thé, les séances de zazen et les concerts organisés dans des lieux prestigieux de la capitale, ont permis à un public enthousiaste de découvrir une des facettes les plus importantes, mais cependant méconnue, de la culture japonaise, dans son authenticité. La Fondation a d’ailleurs reçu, à l’occasion de l’inauguration de l’événement au Musée Guimet, le Prix du Ministre des Affaires Etrangères du Japon pour l’ensemble de son action.

En soutenant des projets plus modestes mais non moins intéressants, la Fondation rend possible d’authentiques rencontres entre des Français et des Japonais qui n’auraient pas pu, sans notre aide, se rendre au Japon ou en France malgré leur grande motivation.

Faisant de la lutte contre les préjugés un enjeu majeur, la Fondation organise dans ses locaux, à Paris et à Tokyo, des conférences destinées à mieux faire connaître nos deux pays dans toute leur diversité. Ces conférences tantôt données par des spécialistes de renom, tantôt par des bénéficiaires de subvention venant faire partager leur expérience, connaissent un succès grandissant devant un public de plus en plus nombreux et averti.

Les années à venir sont porteuses de grands défis pour l’humanité. Le dérèglement climatique, les menaces de guerres, les nouveaux fléaux sanitaires sont autant de situations qui appelleront des collaborations, la mise en commun de tous les savoirs. C’est pourquoi, en favorisant les échanges de personnes dans tous les domaines de l’existence nous oeuvrons pour la création de relations plus étroites entre Français et Japonais et, par delà, pour des relations internationales plus stables. Par le soutien apporté aux des projets qui encouragent le rapprochement de nos deux pays, par le tissage de liens toujours plus solides, la Fondation agit directement pour la paix et la construction d’un monde meilleur, d’un monde d’entente.

Je voudrais également remercier ici, pour conclure, tous les acteurs, individus, institutions, entreprises, qui ont croisé et croiseront le chemin de la Fondation avec comme ambition d’œuvrer pour le rapprochement culturel, économique et politique de nos pays amis.

Je suis convaincu que les années à venir nous permettront de continuer à développer et approfondir, sereinement, les relations d’amitié et de culture entre nos deux pays.

Shigeatsu Tominaga

Président du Conseil d'Administration